• 4

        Elle commença à enlever ses gants puis sa veste. Continuant sur sa lancée, elle disparut dans la tente. Celle-ci était éclairée par une bougie, de l'extérieur on distinguait la jeune femme sous l'apparence d'une ombre. Elle éteignit la bougie.

         La toile bougea. Une magnifique louve blanche sortit. Une louve blanche à yeux verts. Elle se mit à courir. Se guidant à l'odorat, traversant la forêt, s'éloignant des sentiers, elle finit par arriver devant un grand lac. La lumière lunaire se reflétait à sa surface. De nombreuses lucioles volaient, à moins que ce ne fussent des fées, faisant de cet endroit, un lieu qui semblait magique, merveilleux, subblime. Là, au milieu de cet étendu bleu, se trouvait une petite île. Sur celle-ci, la louve vit un louveteau et un homme qui était couché, blessé, inconscient.

     

       5.  Elle se jette à l'eau pour les rejoindre.

        6.   Elle retourne à la tente. Il fait bien trop froid pour aller dans l'eau, et puis elle n'aime pas l'humidité. 

    « 35 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :